Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Comment lutter contre les déserts vétérinaires ?

By 22 juillet 2020No Comments

sonde 2DSouvent notre laboratoire expert en réparation de sonde 2D évoque les nouvelles applications de l’échographie ou des ultrasons. Aujourd’hui, nous prenons la plume pour parler d’une profession dont nous parlons peu dans notre blog. Une profession qui utilise souvent une sonde 2D : les vétérinaires.
La semaine dernière PRS Healthcare a mis en lumière le phénomène méconnu des déserts vétérinaires qui prend de l’ampleur. Pour y remédier, le mercredi 8 juillet 2020, le Senat adopte dispositif que notre laboratoire expert en réparation de sonde 2D espère qu’il sera efficace. Explications.

Aux mêmes maux, les mêmes remèdes

Selon le Sénat, il s’agit d’un « dispositif inédit de lutte contre la désertification vétérinaire« . Comme le précise l’assemblée, il est : « inspiré des mécanismes permettant de lutter contre les déserts médicaux » . En effet « ce dispositif permettra, dans des zones tendues déterminées par arrêté du ministre de l’agriculture, aux collectivités territoriales qui le souhaiteront, de distribuer des aides à l’installation et au maintien des vétérinaires. En outre, elles pourront verser des indemnités d’étude et de projet professionnel à des étudiants s’engageant, en signant une convention, à exercer sur leur territoire s’il se situe dans une zone désertée » .

Objectifs

Aider les jeunes vétérinaires

Le premier but de ce dispositif est d’inciter et de faciliter l’installation de jeunes vétérinaires dans les milieux ruraux. Comme c’est d’ailleurs déjà le cas pour les médecins généralistes. Mais il existe un second objectif.

Sauver les exploitations

En ricochet, il s’agit aussi de sauver les élevages de la disparition.
Laurent Duplomb, rapporteur du projet de loi DDADUE déclare que »c’est un outil très concret au service de l’aménagement des territoires, de notre sécurité sanitaire et de la survie de nos élevages ». Il va même plus loin en expliquant que « la désertification vétérinaire est le dernier signe avant la désertification agricole » .

Selon un communiqué du Sénat : « cette solution est le fruit d’un travail de concertation avec le Gouvernement, les collectivités territoriales et les professionnels » .

Pour aller plus loin

Pour plus de détails, nous vous invitons à lire le rapport de Laurent Duplomb ainsi que le compte rendu de la séance publique.