Skip to main content
L'actu de PRS

Apple Watch 4 Vs Sonde Echographique

By 31 octobre 2018No Comments

Le 12 septembre 2018, Jeff Williams – Directeur des Opérations chez Apple- présente l’apple watch 4. Cette version dispose d’une nouvelle application qui a retenu l’attention de notre laboratoire spécialisé en réparation de sonde échographique. De quoi s’agit-il précisément ? D’un électrocardiogramme ! Avec sa montre, Apple voudrait-il concurrencer la sonde échographique ? Aujourd’hui, sur notre blog, nous avons voulu en savoir plus.

sonde échographique

Jeff Williams présente l’apple watch 4 le 12 septembre, 2018. Crédit photo : REUTERS/Stephen Lam

Un électrocardiogramme en 30 secondes !

C’est la promesse de la firme à la pomme. Le but ? Déceler les fibrillations auriculaires qui sont les troubles les plus fréquents du rythme cardiaque. Un beau projet sur le papier. D’autant que les symptômes sont très variables d’un patient à l’autre. Cela va des palpitations aux malaises… Tout en passant par un essoufflement, une fatigue, une douleur thoracique et même un sentiment d’angoisse. Problème, les conséquences de ces symptômes hétérogènes peuvent avoir de réels impacts : tromboembolie et AVC par exemple.

Avancée… et limites !

Il s’agit d’une vraie avancée car l’apple watch 3 ne pouvait prendre que le pouls. En revanche, les limites de cet électrocardiogramme sont nombreuses.

Selon cette étude publiée en mai 2018 dans la revue scientifique Jama Cardiology, l’application aurait une chance sur trois de donner un mauvais résultat. Cela incombe notamment au patient : s’il bouge ou pas par exemple. Le fait qu’il ne soit pas immobile au moment de la prise des données peut influencer le tracé de l’électrocardiogramme.

Autre élément à prendre en compte : l’étude réalisée par l’Apple Heart Study. En effet Apple a mené une étude via l’Université de Stanford sur seulement 588 personnes. Le panel étant composé à moitié de personnes en bonne santé et l’autre souffrant de fibrillations auriculaires. Si l’apple watch a su identifier 98% des personnes malades et 99% des personnes en bonne santé, il est à noter que 10% des tracés étaient illisibles. Ces résultats n’ont pourtant pas empêché la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) de donner son accord pour une mise sur le marché.

Commercialisation

L’apple wath 4 est sortie officiellement le 21 septembre 2018 ! Mais l’application ECG n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis. Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) Apple doit encore apporter la preuve scientifique de l’efficacité de son application. La procédure devrait encore prendre, au minimum, 6 à 12 mois.
Dans cette attente, Apple a déposé une demande de commercialisation auprès de l’ensemble des pays de l’UE. Si l’entreprise obtient l’autorisation d’un des 28, elle pourra alors la distribuer dans toute l’Union.