Skip to main content

Panier

L'actu de PRSL'échographie dans tous ses états

Un échographe ultra-portable made in France

sonde échographiqueLe monde de l’échographie se révolutionne depuis quelques mois et devient de plus en plus portable. Avant de se mettre à la réparation de la première sonde échographique du jour, PRS France vous dit tout ce qu’il y a à savoir.

Entre deux réparations de sondes échographiques, nous vous avons en effet déjà parlé sur notre blog de :
Lumify : une application pour smartphone
Babywatcher : un appareil permettant de réaliser des échographies à domicile

Dans cette révolution d’utiliser une sonde échographique à peu près n’importe où, aujourd’hui nous souhaitons mettre en lumière un échographe ultra-portable made in France. Son nom ? U-lite !
Pour info, rappelons que Lumify est développé par Philips (Pays-Bas) et Babywatcher a été inventé par le Belge Raymond Bergs.

U-Lite

Présenté aux JFR 2015, U-lite se définit comme un échographe ultra-portable qui tient dans la poche selon son fabricant Sonoscanner.
Il a déjà réussi à conquérir des professionnels de santé à l’image du Docteur Gilles Grangé. Ce gynécologue-obstétricien à la maternité Port Royal de Paris est conquis. « C’est une prouesse technologique car l’image est d’une qualité incroyable, comparable à celle d’un échographe professionnel. Cet outil radiologique permet de prolonger l’examen clinique du patient et d’avoir directement l’analyse d’un rein, d’une vessie… sans avoir à passer par un service d’imagerie médicale. L’autre avantage de U-Lite est le stockage de toutes les données sur le système informatique du cabinet ou de l’hôpital. Au-delà du stockage U-Lite permet le transfert des données en question. Les images et mesures réalisées peuvent être ainsi partagées et envoyées auprès d’autres professionnels de santé. « Désormais, ce n’est plus la patiente qui va vers l’échographe mais l’inverse ». Toute la journée, le médecin peut réaliser des images d’excellente qualité que ce soit en consultations, aux urgences ou auprès des personnes hospitalisées ».

Bref, tout est dit