Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

L’échographie pour identifier les formes graves du Covid 19

By 22 avril 2020No Comments

L’évaluation pulmonaire des patients atteints ou suspects de covid 19 chez un patient est une chose. Mais identifier les formes graves en est une autre. Dans ce précédent article, PRS Healthcare relaye l’avis de la Société Française de Radiologie -SFR-. Aujourd’hui, nous mettons en lumière les avantages de l’échographie face aux formes graves du coronavirus.

échographie reparation sonde echographique 2d

Evaluation Vs formes graves

Dans un communiqué, la SFR « ne recommande pas l’usage de l’échographie pour l’évaluation pulmonaire des patients atteints ou suspects de covid 19« . Toutefois, l’échographie peut servir à identifier les formes graves chez un patient ayant déjà déclaré la maladie.

Comment faire ?

Pour savoir imager un poumon atteint d’une forme grave de covid 19, PRS Healthcare vous propose une vidéo de medTandem en forme de tutoriel. C’est le docteur Lucie Beylacq, Anesthésiste Réanimatrice à la clinique Thiers de Bordeaux et co-fondatrice de medTandem qui nous en parle. (voir ci-dessous).

Evolution du covid 19

Bon à savoir, le covid 19 connait une évolution en deux temps sur une période totale de quinze jours. La première phase, qui dure une semaine, ne donne que des symptômes grippaux. En revanche, c’est au cours de la deuxième phase/semaine que les patients peuvent développer une détresse respiratoire.
Pour rappel, 80% des personnes atteintes développent une forme bénigne, voire asymptomatique de la maladie. Il ne faut donc surtout pas succomber à la panique.

Que faire en cas de détresse respiratoire ?

Comme le souligne le docteur Beylacq, les signes cliniques de la première phase ne sont pas très distinctifs. Cependant « sur la deuxième phase, dès qu’on a un signe de détresse respiratoire, les consignes sont d’adresser en hospitalisation où est réalisé un scanner thoracique« . Les lésions révélées par ce scanner sont « de type syndrome interstitiel, condensation pulmonaire et hépatisation pulmonaire« . Pour Lucie Beylacq, ces lésions « peuvent être diagnostiquées facilement grâce à l’échographie« .

Didacticiel

Ainsi dans cette vidéo, medTandem propose de répondre à quelques questions précises sur l’échographie pleuro-pulmonaire. Comme, par exemple, savoir reconnaître le poumon normal. Quel type de sonde choisir ? Quel réglage choisir sur son échographe ? Où poser la sonde ? Quelles sont les images normales ? Comment voir la ligne pleurale ? Comment voir le glissement pleural ? Comment voir les lignes A ?
Le but de ce didacticiel est de pouvoir dire au patient : « vous n’avez pas de signes pathologie pulmonaire« . Cela aide donc aussi les professionnels de santé à les trier plus efficacement entre un retour à domicile ou une hospitalisation dans un service dédié.