Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

L’échographie en réalité virtuelle

échographie en realite virtuelle

Au Brésil, une équipe de chercheurs a fait un bon en avant en matière d’imagerie médicale en mettant au point une nouvelle technologie : l’échographie en réalité virtuelle !
Il y a 40 ans, dans les années 70, l’échographie à usage gynécologique fait ses premiers pas. C’est à l’époque une révolution de voir un enfant à naître en 2D. Aujourd’hui l’échographie en réalité virtuelle est aussi une révolution pleine de promesses. Depuis notre laboratoire spécialisé en réparation de sondes échographiques nous avons voulu en savoir plus.

L’échographie en réalité virtuelle

Cette nouvelle technologie mélange IRM et ultrasons et fonctionne -via un logiciel dédié- avec un oculus rift. L’échographie en réalité virtuelle est bien plus précise qu’une sonde échographique actuelle. Elle permet donc de détecter des anomalies chez le fœtus qui restent difficilement décelables avec une sonde échographique.
Par exemple l’œsophage, qui est fait d’un tissu pratiquement identique à ceux qui l’entourent, ne peut être inspecté parfaitement avec une sonde échographique. Il est donc aujourd’hui difficile pour un professionnel de santé de détecter une malformation comme l’atrésie. Idem pour une éventuelle malformation des lèvres qui touche 1% des enfants à leur naissance, soit 7604 enfants en 2015 en France métropolitaine.

Du concept… à la démocratisation

Pour le moment, l’échographie en réalité virtuelle tient plus du concept. En effet seules 30 femmes enceintes ont été examinées via cette technologie au Brésil. Le chemin vers la démocratisation est encore long : des essais sont encore à réaliser avant de proposer au grand public l’échographie en réalité virtuelle. D’ailleurs, comme toute nouvelle technologie, il y a fort à parier que celle-ci sera coûteuse à ses débuts.

Précisions

L’échographie en réalité virtuelle arrivera peut-être un jour au stade de la démocratisation. Mais le but originel de cette technologie n’est pas de devenir une échographie de confort pour les parents. Pour le moment, l’échographie en réalité virtuelle vise uniquement les grossesses à haut risque afin de sauver des vies. Nous sommes encore très loin de la séance en famille où l’oculus passe de main en main afin de s’esbaudir du petit dernier à naître.