Skip to main content

Panier

L'actu de PRSL'échographie dans tous ses états

Echographie transthoracique versus échographie trans-oesophagienne

By 16 décembre 2015No Comments

echographie transthoracique versus echographie transoesophagienneCette semaine, le combat entre la sonde échographique transthoracique et la sonde échographique trans-oesophagienne se poursuit sur notre blog.

 

A quels moments mieux vaut utiliser l’ETT ou l’ETO ? Nous vous dressons justement une liste ci-dessous. Mais de “combat”, sachez qu’il n’y a  en réalité que le mot. Aujourd’hui, nous nous attardons sur les principales indications d’utilisations de ces sondes échographiques. L’essentiel restant bien entendu la santé du patient et comment ausculter au mieux le muscle cardiaque de celui-ci.

 

Principales indications pour l’utilisation d’une sonde échographique transthoracique :

  • Évaluation hémodynamique simple
  • Suspicion d’embolie pulmonaire
  • Tamponnade et pathologie du péricarde
  • IDM à la phase aigue
  • OAP
  • Traumatisme thoracique
  • Bilan préopératoire
  • Contre-indication ETO*

 

Principales indications pour l’utilisation d’une sonde échographique transoesophagienne :

  • Etat de choc
  • SDRA / hypoxémie inexpliquée
  • Embolie pulmonaire
  • Tamponnade
  • Polytraumatisme / traumatisme thoracique
  • Chirurgie cardiaque (pré et post-op)
  • Chirurgie lourde non-cardiaque (monitorage)
  • Embolie artérielle systémique
  • Suspicion de dissection aortique
  • Recherche d’endocardite
  • Evaluation valvulopathie ou prothèse
  • ETT non contributive

 

Expliquer en détail l’intégralité de ces termes médicaux n’est pas de notre ressort. A chacun son métier ! Le nôtre, c’est la réparation de sondes échographiques.

*En revanche, nous pouvons tout à fait vous dresser la liste des contre-indications de l’utilisation d’une sonde trans-oesophagienne
… Mais pour cela, il va falloir attendre la semaine prochaine !