Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Le froid : un ennemi de votre coeur

sondes échographiquesLa semaine dernière, la France a du faire face à des températures polaires. En cause, le phénomène « Moscou Paris » pointé par les météorologues de Météo France. Aujourd’hui, PRS France pose quelques instants ses sondes échographiques afin de faire un peu de prévention. En effet le froid est un ennemi pour le coeur de vos patients. Ce n’est pas nous qui le disons, mais la Fédération Française de Cardiologie -FFC-. Explications.

Vigilance

En pleine vague de froid, la FFC a rappelé à notre bon souvenir une étude du British Medical Journal. « chaque réduction de température de 1°C est associée à une élévation de 2% du risque d’infarctus du myocarde dans les 4 semaines qui suivent ». En clair, sans être alarmiste, il y a une vigilance à mettre en place pour les semaines à venir.

L’organisme se mobilise

Il y a bien entendu des raisons physiologiques. Comme le précise la FFC : « L’organisme doit mobiliser davantage d’énergie pour contrer les effets du froid et maintenir la température du corps. Pour cela, le cœur se met à battre plus rapidement, sa consommation d’oxygène augmente et les vaisseaux se contractent, favorisant la coagulation du sang… Par ailleurs, le froid est aussi une source de déshydratation, ce qui réduit la fluidité du sang et demande plus d’effort au cœur pour fonctionner ».

Populations à risque

Certains patients présentent plus de risques que d’autres. C’est le cas des personnes souffrant d’hypertension, d’insuffisance cardiaque ou d’angine de poitrine. Les personnes ayant déjà été victime d’un infarctus sont aussi concernées… Tout comme les plus de 70 ans.

Précautions

Vous souhaitez aider vos patients ? Voici quelques conseils du quotidien à leur donner :
– Se couvrir chaudement bien sûr. Mais il ne faut surtout pas oublier la tête.
– Eviter le sport ou tout autre effort.
– S’hydrater ! Le froid fait perdre la notion de soif.

Si le Moscou-Paris est un risque ponctuel pour notre cœur qui ne dure que quelques jours dans l’année. Il en existe en revanche d’autres qui sont bien plus présents dans notre quotidien. Le bruit est d’ailleurs l’un d’eux. Vous voulez en savoir plus ? Nous abordons la question à la fin du mois sur notre blog. D’ici là, il faut nous remettre à la réparation de nos sondes échographiques.