Skip to main content

Panier

échographie cardiaqueSelon l’adage : « c’est en forgeant qu’on devient forgeron ». Mais comme n’importe quel savoir-faire, il s’acquiert avec beaucoup d’efforts. Aujourd’hui, PRS Healthcare met en lumière une étude qui s’intéresse aux apports d’une intelligence artificielle, récemment développée, afin d’apprendre plus facilement à réaliser une échographie cardiaque. Explications.

L’étude

L’étude parait le 24 février 2021 dans la revue scientifique The New England Journal of Medecine. Elle se concentre sur l’acquisition d’images médicales mais pas sur leur analyse. Son objectif est de s’intéresser à une intelligence artificielle en deep-learning qui serait capable d’aider des professionnels débutants en échographie cardiaque.

En pratique

Il s’agissait donc de tester ladite IA.

Phase 1

Dans un premier temps, 8 infirmières sans expérience vis-à-vis de l’échographie cardiaque ont ausculté 30 patients. Pour cela elles ont été guidées par l’intelligence artificielle.

Phase 2

Ces mêmes patients ont ensuite été examiné par professionnel spécialisé dans l’échographie cardiaque. L’expert a utilisé le même appareil que les 8 infirmières. Toutefois, il n’avait pas recours à l’intelligence artificielle pour l’aider.

Phase 3

Enfin, un collège de 5 experts ont étudié à l’aveugle l’ensemble des examens.

Résultats et espoir

Les résultats semblent sans appel et prometteurs pour la suite. En effet, les 5 experts ont conclu que les résultats obtenus grâce à l’IA étaient satisfaisantes à :

  • 98,8% pour la taille et la fonction du ventricule gauche.
  • 92,5% pour la taille du ventricule droit.
  • 98.8% pour la présence d’un épanchement péricardique.

Clairement cette intelligence artificielle offre une vraie avancée. Elle permettrait de pourvoir réaliser des échographies cardiaques au sein de structures qui ne disposent pas de professionnels de santé formés à cet examen !

L’échographie cardiaque : rappel

Cet examen peut, dans certains cas, être réalisé au moyen d’une sonde échographique transoesophagienne. Une échographie cardiaque permet d’examiner le muscle cardiaque ainsi que son fonctionnement. Comme l’explique doctissimo.fr, elle permet notamment de :

  • « d’évaluer la tonicité du muscle cardiaque en calculant la fraction d’éjection à partir des volumes des ventricules, et d’apprécier ainsi l’importance d’une insuffisance cardiaque.
  • calculer le volume des oreillettes et de dépister une éventuelle hypertrophie.
  • détecter des maladies des valves cardiaques (valves aortiques, valves mitrales, valves tricuspidiennes).
  • rechercher un épanchement péricardique ou un épaississement du péricarde (l’enveloppe qui entoure le cœur).
  • étudier des malformations cardiaques.
  • apprécier le retentissement d’un infarctus du myocarde en visualisant les zones impactées qui se contractent moins bien ou plus du tout ».

Leave a Reply