Skip to main content
L'actu de PRS

L’importance de l’IA en imagerie médicale

By 27 mars 2019No Comments

L’intelligence artificielle est une technologie qui a le vent en poupe. En effet, elle fait parler d’elle dans de nombreux secteurs très différents les uns des autres. Ses champs d’application vont des voitures autonomes au marketing pour vos suggestions d’achats sur internet… Et ce ne sont que des exemples. Mais selon un rapport de Tratica, disponible dans le dossier Statista « Artificial Intelligence (AI)« , l’IA pourrait très rapidement prendre une part non-négligeable dans l’imagerie médicale.

Le rapport

Le rapport porte sur le futur poids financier de l’intelligence artificielle. Ainsi Tratica a fait une « estimation du chiffre d’affaires mondial cumulé de 2016 à 2025 en millions d’euros » -voir iconographie ci-dessous-. Sans réelle grande surprise, la détection d’objets mobiles, l’identification et l’évitement arrive en premier.

L’imagerie médicale via l’intelligence artificielle

En revanche, fait plus étonnant, l’imagerie médicale est présente dans ce tableau. En effet, « l’analyse d’images médicales » apparaît en 10e position. Selon Tratica, l’IA dans secteur de l’imagerie médicale devrait générer près de 4,5 milliards d’euros sur la période.
Il semble donc que les professionnels de santé de l’imagerie médicale au sens large doivent se préparer à intégrer l’intelligence artificielle dans leurs pratiques au quotidien !

L’IA toujours au service du professionnel

Pour certains, l’intelligence artificielle fascine alors que pour d’autres, elle est source d’inquiétude. Ce rapport nous fait penser à une autre IA créée par des chercheurs français, allemands et américains. Le chroniqueur Anthony Morel en parle, en juin 2018, sur le plateau de BFM. Il précise que cette intelligence artificielle a été conçue : « pour analyser le degré de dangerosité d’un grain de beauté avec une plus grande précision que celle d’un dermatologue humain. Concernant l’analyse de l’image, la machine surpasse aujourd’hui l’homme. Toutefois, elle ne remplacera pas le médecin mais les deux travailleront ensemble« .

En clair, il ne faut pas avoir peur d’une telle technologie. Une avancée technologique n’est jamais dangereuse. C’est l’utilisation qu’on en fait qui peut l’être ! Mais ça, c’est un autre débat que nous n’aborderons pas dans notre blog

imagerie médicale