Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

La journée internationale d’action pour la santé des femmes

sondes échographiques

Ce mardi 28 mai 2019 se déroule la 32e journée internationale d’action pour la santé des femmes. A cette occasion, notre laboratoire de réparation de sondes échographiques vous parle de l’accès aux soins de ces dernières. En effet, depuis plusieurs années, beaucoup d’efforts sont faits pour faciliter et améliorer les soins qui leur sont dédiés. Mais, face à un manque de communication ou de connaissance, la gente féminine fait face à de nombreuses difficultés.

Pourquoi cette journée ?

La journée internationale d’action pour la santé des femmes existe depuis 1987. Elle est créée au Costa Rica lors de la cinquième rencontre internationale pour la santé des femmes. Elle est initialement mise en place pour lutter contre la mortalité et la morbidité maternelle. Mais elle est vite réorientée sur l’accès à des services de santé de qualité. En effet, les femmes représentent la plus grande part des personnes en situation de précarité.
En France, d’après un rapport du Haut Conseil de l’Egalité (HCE) de 2017, elles constituent 53% des personnes pauvres. 9,5 millions de femmes reportent ou renoncent à un soin chaque année en France. La privatisation de certains domaines médicaux est un frein pour beaucoup de femmes dans le monde. Mais elles rencontrent également d’autres obstacles culturels, politiques et sexistes. En effet, dans de nombreux pays, les problèmes de santé des femmes ne sont pas pris au sérieux. Elles ont également tendance à obtenir moins d’information que les hommes.

Exemples

Les maladies cardio vasculaires

Le mode de vie des femmes évolue depuis plus de 30 ans en s’adaptant à celui des hommes et se confronte à de nouveaux risques. Le nombre de crises cardiaques chez les femmes s’est multiplié par 3 en 15 ans. D’après le professeur Claire Mounier-Vehier, Présidente de la Fédération Française Cardiologie, “les femmes sont moins bien dépistées et prises en charge plus tardivement. Les études montrent qu’elles arrivent dans les services d’urgence une heure plus tard que les hommes”.

Le cancer du sein

Dans le monde, le cancer du sein est le plus diagnostiqué chez les femmes. Il peut aussi bien apparaître avant qu’après la ménopause. D’après l’Institut Nationale du Cancer, en 2017 en France métropolitaine, nous comptons 58 968 nouveaux cas et 11 883 décès. Bien que le taux de mortalité lié à cette maladie diminue chaque année, il reste le cancer le plus meurtrier chez la femme. Heureusement, de nouveaux traitements apparaissent pour combattre le cancer du sein. Comme les ultrasons dont notre laboratoire de réparation de sondes échographiques vous parle dans cet article.

Accès aux échographies en Afrique

Dans beaucoup de pays en développement, le problème principal pour l’accès aux soins, est le manque de médecin par habitants. Notamment en Afrique où le nombre de praticiens empêche de nombreuses femmes enceintes d’avoir un suivi de grossesse. Ainsi, dans le monde, 500 000 femmes décèdent chaque année suite à des complications liées à la grossesse. Il y a également environ 7 000 décès de nouveaux nés par jour. Ces chiffres sont le résultat d’un manque d’échographie qui aurait pu prévenir certaines complications. Malheureusement, lorsque ces femmes arrivent à trouver un médecin, elles se confrontent au manque de matériel médical disponible. En réponse à cela, l’OMS préconise « l’adoption d’un programme d’aide à l’échographie » qui permettrait un meilleur suivi des femmes enceintes africaines.

Dans l’univers de l’échographie, la santé des femmes a une importance particulière. En effet elles rencontrent des sondes échographiques tout au long de leur vie. Ainsi chez PRS France, au-delà de la journée internationale des droits des femmes (le 8 mars), celle de l’action pour la santé des femmes est tout aussi importante.