Skip to main content

Panier

L'actu de PRSL'échographie dans tous ses états

Les contre-indications d’une échographie transoesophagienne

By 23 décembre 2015No Comments

sonde3Dans le domaine de la santé, il y a toujours des indications et des contre-indications pour tel ou tel examen médical. C’est un peu comme la langue française avec ses règles grammaticales… et ses exceptions !

 

La semaine dernière, rappelez-vous, nous nous sommes attardés sur les indications d’utilisations des sondes échographiques transoesophagiennes et sondes échographiques transthoraciques. Et bien aujourd’hui, après avoir appris ce que dit “la règle”, nous nous penchons sur les exceptions.
pour une échographie transoesophagienne.

A savoir qu’il en existe de deux types : les contre-indications absolues et les contre-indications relatives ou temporaires :

 

Contre-indications absolues ETO

  • Irradiation médiastinale
  • Fracture cervicale instable non appareillée
  • Tumeur ou lésion oesophagienne (diverticule, sténose)
  • Tumeur ORL
  • Chirurgie récente ORL ou oesophagienne
  • Dysphagie non explorée

 

Contre-indications relatives ou temporaires

  • ETO Estomac plein
  • Patient agité ou non coopérant
  • Varices oesophagiennes venant de saigner
  • Détresse respiratoire aigue
  • Instabilité hémodynamique

Enfin si vous vous demandez quelles sont les contre-indications d’une échographie transthoracique, sachez qu’il n’y en existe pas. Il s’agit, pour le patient, d’un examen non-invasif qui utilise une sonde échographique “classique”. C’est d’ailleurs pour cela que les échographies sont si utilisées pour les femmes enceintes.