Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Les médecins généralistes réclament les sondes échographiques

By 24 avril 2018No Comments

sondes échographiquesAujourd’hui, en France, les médecins généralistes sont en passe de devenir des fans des sondes échographiques. L’arrivée de l’échographie dans les cabinets des généralistes est une question de fond qui risque de modifier profondément le milieu de l’imagerie médicale française. Une question que nous avions d’ailleurs déjà abordé dans cet article de notre blog. Il existe déjà d’ardents défenseurs de la cause. C’est au tour des médecins généralistes de prendre la parole et de s’exprimer.

Témoignage

PRS France se fait aujourd’hui le relais d’un sondage réalisé par le site legeneraliste.fr. Interrogés sur la présence des sondes échographiques dans leurs cabinets, les généralistes ne vont pas par quatre chemins :

«Bien sûr que l’échographie est utile. Ce stéthoscope du 21e siècle est pour moi indispensable (…). Je m’en sers tous les jours pour confirmer ou infirmer mon diagnostic clinique et je ne comprends pas que l’échographie de premier recours ne fasse pas partie de l’enseignement universitaire de base» affirme Y. Chuberre.

Les sondes échographiques : le stéthoscope du futur ?

C’est une idée déjà abordée dans cet article traitant du premier congrès d’échographie en médecine générale (CEMG). A ce propos, le docteur B. Fourrier précise : «à la suite du premier congrès d’échographie pour le généraliste, j’ai fait le grand saut. Je me suis équipé d’un échographe d’occasion». Convaincu par l’usage il poursuit : «et je prolonge ma formation du congrès par les cours du Professeur Bougeois sur Internet».

Défenseurs des sondes échographiques

En clair, nos médecins généralistes sont emballés par la pratique de l’échographie. Et ils ne sont pas les seuls à prendre position. S’il existe une certaine opposition dénonçant la concurrence faite aux radiologues, le Professeur Bourgeois qui est à l’origine du CEMG est en revanche le premier défenseur de la cause. Notre laboratoire, PRS France, prend aussi position en faveur de l’arrivée des sondes échographiques chez les généralistes. C’est une évolution normale en fait. D’ailleurs le Professeur Ayache Bouakaz qui affirme que «les ultrasons représentent la médecine du futur» ne devrait pas nous contredire.