Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Les ultrasons pour sauver les piétons

By 24 juin 2020No Comments

réparation de sonde ETO

Pendant le confinement notre laboratoire de réparation de sonde ETO vous a parlé à plusieurs reprises de l’intérêt de l’échographie face au covid-19. Aujourd’hui, après le confinement, nous pensons qu’il est temps de porter notre regard ailleurs. Notamment sur les différentes applications des ultrasons. En voici une dont la raison d’être est de sauver les piétons.

Une appli pour sauver des vies

Quelques jours seulement avant le confinement la RATP met en place un nouveau système. Son objectif ? Prévenir les piétons distraits du danger qu’ils encourent alors qu’ils traversent sans regarder. Pour le moment, ce système est testé à l’arrêt « Mairie de Velizy » sur la ligne T6.

Amy, une amie qui vous veut du bien

Baptisée « Amy », le service reçoit les ultrasons envoyés par le feu rouge. Si un piéton traverse à ce moment-là, Amy met alors tout en oeuvre pour alerter son propriétaire. Elle envoie des messages sur le smartphone. Le volume de la musique s’abaisse. Le téléphone vibre. Mieux le klaxon du tram retentit dans les écouteurs.

Les smombies

Benjamin Charles, le créateur d’Amy déclare : « Nous avons constaté qu’il y a de plus en plus de collisions avec des piétons focalisés sur leur smartphone, que l’on appelle des « smombies ». Souvent, dans cette position là, on ne fait plus attention aux dangers, on n’entend pas le tramway arriver ni le klaxon du conducteur, ni le bus électrique« .

Une énième application à télécharger ?

En réalité il s’agit davantage d’un système que d’une application smartphone comme les autres. En effet, la RATP souhaite intégrer Amy à sa propre application. A ce sujet, Benjamin Charles reconnait avoir « conscience qu’on ne va pas faire télécharger encore une appli alors que les gens en ont déjà 150… L’idée est de proposer un système duplicable qui puisse s’intégrer facilement« . Par exemple aux services de musique en streaming. Ceci afin de maximiser les chances d’éviter tout accident.

Test en France et à l’international

La RATP prévoyait de tester Amy pendant un mois. Du fait du confinement, cela n’a pas été possible. Il est donc encore trop tôt pour avoir des retours. A l’étranger des initiatives similaires sont aussi mises en place, comme à Tel-Aviv ou en Corée du Sud (voir vidéo ci-dessous).

Rappel

Les ultrasons ont d’autres applications que l’échographie. Rappelez-vous, notre laboratoire de réparation de sonde ETO vous a déjà parlé des ultrasons en vinification, contre Alzheimer, contre le virus Ebola… Mais aussi contre la dépression ou Parkinson. Il est même possible de faire une prise de sang grâce à eux. Bref, les ultrasons : c’est la médecine du futur ! C’est d’ailleurs pour cette raison que les médecins généralistes veulent les utiliser au quotidien. Notamment en télé-échographie, ici en France, mais aussi en Afrique.