Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Le boom de l’IA dans le domaine de la santé

By 30 juillet 2019No Comments
réparation de sonde ETO

L’Intelligence Artificielle (IA) prend une place de plus en plus importante dans la médecine. En effet, plusieurs innovations en sont issues. Notre laboratoire de réparation de sonde ETO revient sur les toutes dernières.

Dans l’univers de l’échographie

Suite aux nombreuses personnes n’ayant pas accès aux échographies dans le monde, le CHU de Bordeaux met en place un stéthoscope-sonde échographique. Selon le site Réseau CHU : “Les progrès techniques ont permis de miniaturiser les sondes qui se connectent directement via des tablettes ou des smartphones. Le dispositif s’allège donc et réduit d’autant le prix d’acquisition. Restait à résoudre le problème de la formation médicale. L’équipe bordelaise a là-aussi trouvé la solution en faisant appel à l’intelligence artificielle. Elle a conçu des algorithmes rendant l’usage de l’échographie accessible aux médecins non-experts.”

Dans le monde de l’imagerie médicale

A l’heure actuelle, le cancer du sein est le plus diagnostiqué aux femmes. L’OMS compte, en 2018, 2,1 millions de diagnostics. Il se classe en cinquième position en termes de mortalité.

Des chercheurs du Computer Sciences and Artificial Intelligence Laboratory du MIT et du Massachusetts General Hospital cherchent une solution à cette situation. Ils publient, ce mardi 7 mai 2019, les résultats de leurs recherches dans la revue Radiology. Ils se sont appuyés sur les mammographies de plus de 60 000 patientes du Massachusetts General Hospital. Puis ils se sont concentrés sur les femmes ayant contracté un cancer du sein dans les 5 ans après cette radiographie. En étudiant leur dossier, ils ont pu créer un programme capable d’identifier les symptômes précoces d’un cancer. Ainsi ils ont mis au point un modèle d’IA capable de déterminer le risque de cancer du sein chez la femme.

Dans le domaine de la cardiologie

Lors de la Conférence Internationale sur la Cardiologie Nucléaire, qui se tient à Lisbonne du 12 au 14 mai 2019, des chercheurs finlandais présentent une IA. Elle est fiable à plus de 90 %. Le docteur Juarez-Orozco du Centre Turku PET suit, depuis 6 ans, 950 patients avec des douleurs à la poitrine. L’algorithme peut aujourd’hui prédire qui aura une crise cardiaque et qui risque d’en mourir.

Le docteur Juarez-Orozco explique que « ces progrès vont bien au-delà de tout ce qui a été fait en médecine… Nous avons les données mais ne les utilisons pas encore à leur potentiel plein« . Et ce n’est qu’un début en fait ! L’IA va à l’avenir prendre encore plus de place dans la santé. C’est d’ailleurs ce qu’explique Tractica dans l’un de ses rapports sur le futur poids financier de l’intelligence artificielle. Un rapport que notre laboratoire de réparation de sonde ETO a déjà évoqué dans cet article.