Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Cardiologie : les bonnes habitudes

CAHPP

réparation de sondes échographiquesLe Printemps de la Cardiologie 2018 s’est déroulé du 4 au 6 avril dernier à Montpellier. Le saviez-vous ? Aujourd’hui les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde selon l’OMS. En plus, un infarctus peut arriver sans prévenir et être à l’origine d’une mort subite… Il peut même passer inaperçu. Aujourd’hui, notre laboratoire spécialisé en réparation de sondes échographiques vous donne quelques bonnes habitudes à transmettre à vos patients. Le but ? Conserver un coeur en bonne santé.

Fruits et légumes

Manger cinq fruits et légumes par jour n’est pas qu’un concept marketing développé par des publicitaires. Ca marche ! Cela permet notamment d’apporter à l’organisme les minéraux, les vitamines et les antioxydants dont il a besoin. Plus d’infos sur le site mangerbouger.fr.

Calcium, lipides et glucides

L’alimentation fait donc beaucoup. Mais il n’y a pas que les fruits et les légumes. Il faut augmenter sa consommation de calcium. Pourquoi ? Parce qu’il réduit les risques cardiovasculaires. En effet, avoir une consommation régulière de calcium permet de combattre le diabète, le mauvais cholestérol, l’hypertension artérielle… Autant de risques en moins pour le coeur de vos patients. C’est en tout cas ce que met en lumière l’étude Mona Lisa.

Côté lipides, il faut faire la différence entre les graisses d’origine animale et les graisses d’origine végétale. Il faut limiter la consommation des graisses d’origine animale (hors poissons gras). A l’inverse, il n’y a aucune restriction à avoir concernant les graisses d’origine végétale.

Enfin, pour les glucides, là aussi il y a une petite différence à faire. D’un côté il y a les sucres rapides à proscrire et de l’autre les sucres lents dont il faut encourager la consommation.

Bref le secret, c’est d’avoir une alimentation équilibrée.

Alcool

La consommation d’alcool doit bien évidemment être modérée. On ne le dira jamais assez. En effet l’alcool a notamment une incidence négative sur la cholestérolémie, la pression artérielle et le poids.

Tous au sport !

L’alimentation ne fait pas tout. La pratique d’une activité sportive est essentielle. Mais attention pas n’importe laquelle. Notre laboratoire spécialisé en réparation de sondes échographiques a d’ailleurs déjà abordé le sujet dans cet article. Quel sport choisir ? C’est tout un programme !