Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Imagerie médicale : dépister l’autisme chez l’enfant dès un an

By 19 avril 2017No Comments

Chez PRS France, notre savoir-faire, c’est la réparation de sonde échographique. Pas question pour autant d’avoir des œillères et de rester en vase clos. D’une manière plus large, c’est l’univers de l’imagerie médicale qui nous intéresse. Aujourd’hui, nous nous intéressons à une nouvelle technique qui permet de dépister l’autisme d’un enfant dès ses un an. Vous voulez en savoir plus ? Nous aussi !

Principe

Une équipe de chercheurs de l’université de Washington semble avoir mis au point une application qui permet cette petite révolution. En effet avant leur découverte, il fallait attendre les deux ans d’un enfant avant de pouvoir le dépister. L’équipe a publié ses résultats dans la revue scientifique « Nature ». Mais il faut être encore prudent avec cette annonce. En effet pour le moment les chercheurs avancent le chiffre de « 80% de précision » du test. Le principe de ce dépistage précoce est d’identifier les marqueurs cérébraux qui caractérise l’autisme via l’IRM.

Essais

Pour l’instant, il faut prendre cette avancée comme un pas en avant… Mais peut-être pas encore comme une nouvelle application de l’IRM. Si la précision est de 80%, il faut aussi pointer le fait que les essais ont menés sur une centaine d’enfants. Et pas n’importe lesquels. Les 106 enfants en question étaient tous des enfants dit « à risque ». En effet, tous étaient issus d’une fratrie dont au moins un membre était atteint d’autisme essays4you.net.

Espoir

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un réel espoir, tant pour les enfants que pour les parents. Sur ce point l’avis de l’équipe des chercheurs est sans appel : « ces observations démontrent que des modifications précoces du cerveau surviennent durant la période où les premiers comportements autistiques émergent« . Car le but de tout ceci est de pouvoir accompagner l’enfant atteint d’autisme le plus tôt possible afin de combattre l’étendue des symptômes.

A l’heure actuelle, il n’est évidemment pas possible de détecter l’autisme via une sonde échographique. Il est encore moins possible de guérir de ce trouble. Mais qui sais, un jour cela sera peut-être possible de minimiser les effets de l’autisme grâce aux ultrasons.