Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

DESKi veut démocratiser l’échographie

By 12 juin 2019No Comments

Il y a tout juste un mois la start-up DESKi présente au salon Viva Technology 2019 une innovation qui a retenu l’attention de notre laboratoire de réparation de sondes échographiques transoesophagiennes. De quoi s’agit-il ? DESKi a créé un algorithme capable de repérer des anomalies au cours des échographies. Son but est d’aider les professionnels dans leurs diagnostics. Notre laboratoire de réparation de sondes échographiques transoesophagiennes vous a déjà parlé des échographies à distance à l’aide d’une application. Mais ici, l’algorithme peut déterminer où est situé l’anomalie.

La start-up DESKi

DESKi signifie “apprendre” en breton. Créée en 2016, la start-up se base sur la thèse de Bertrand Moal autour de la structure de la colonne vertébrale. Bertrand Moal est Docteur en biomécanique, interne en médecine au CHU de Bordeaux et cofondateur -avec son frère Olivier- de DESKi.
Selon lui, la quantité d’image médicale “augmentera d’environ 5000 % dans le monde entier d’ici à 2020”. Ainsi, le but de DESKI est de démocratiser l’accès à l’échographie. Notamment pour les médecins généralistes. En effet, ils sont de plus en plus nombreux à être équipés pour cet examen. Alimenté par une Intelligence Artificielle (IA), l’algorithme est capable de donner une analyse d’image fiable et automatique. Destiné en premier lieu à la cardiologie, l’algorithme sera disponible à partir de 2020.

Partenariat avec le CHU de Bordeaux    

Le 14 mai 2019, le CHU de Bordeaux et DESKi annoncent qu’ils ont signé un partenariat. Une équipe de l’hôpital a, en effet, inventé un stéthoscope-sonde échographique. Mais elle ne savait pas comment permettre aux non-professionnels d’avoir une formation. La start-up, de son côté, manquait de données pour son algorithme. Cette collaboration permet aux deux parties de bénéficier des avantages que peut offrir l’autre. La start-up a installé au sein du CHU un serveur de calcul haute performance, consacré à l’IA, qui permet d’analyser les données anonymisées. Bertrand Moal explique que “ce partenariat est une véritable opportunité pour DESKi : avoir accès à une large base de données expertisée et au support de médecins spécialistes reconnus sont des conditions optimales pour le développement de nos solutions”.

DESKi prévoit déjà de se diversifier dans la gynécologie, la gastroentérologie et l’urologie. Vous pouvez faire confiance à notre laboratoire de réparation de sondes échographiques transoesophagiennes pour suivre les avancées de cette start-up prometteuse.