Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Retour sur les JFR 2016

By 19 octobre 2016No Comments

Aujourd’hui, avantsond échographique de nous attaquer à la première sonde échographique du jour, nous vous invitons à regarder dans le rétroviseur de l’imagerie médicale. En l’occurrence, nous souhaitons vous parler des JFR -Journées Francophones de Radiologie- édition 2016.  En effet, les JFR 2016 viennent de se dérouler du 14 au 17 octobre au Palais des Congrès de Paris.

Présentation

Organisé chaque année par la SFR, le congrès scientifique est le rendez-vous annuel de la radiologie… française et francophone ! C’est l’occasion de rencontrer et d’échanger avec des professionnels de l’imagerie médicale. D’ailleurs, l’avez-vous remarqué ? Les JFR restent les JFR. Mais alors que le « F » voulait dire « Françaises » en 2015, il veut dire « Francophones » depuis cette année. Pourquoi ? Tout simplement parce que les JFR s’internationalisent précise la Société Française de Radiologie.

Edition 2016

Cette édition 2016 des Journées Francophones de Radiologie a mis à l’honneur deux thèmes. En effet, il a été question plus précisément du suivi oncologique et de l’imagerie du sportif. Dans son éditorial, le Président des JFR -Yves Menu- l’explique d’ailleurs très bien.
Pour le suivi oncologique, il précise que : « Le patient oncologique bénéficie de progrès diagnostiques et thérapeutiques incessants, mais nécessite en conséquence un suivi toujours plus soutenu. Pour le radiologue plus spécifiquement, il est impératif de suivre de près l’évolution très rapide des connaissances pour être un maillon-clé dans la chaîne du réseau de soins. Le but du parcours thématique des JFR est de fournir toutes les armes utiles à une optimisation de la pratique oncologique ».
Et concernant l’imagerie du sportif, Yves Menu écrit :  » Pas de semaine sans entendre que tel athlète devra passer une échographie ou une IRM, dans l’attente de savoir si les blessures sont graves ou légères. Toutefois, l’imagerie du sport ne concerne pas que les grands noms : elle concerne aussi les nombreux sportifs plus occasionnels. Ces derniers attendent de notre part la même réactivité et la meilleure compétence possible, et ils ont raison« .

Sonde échographique

Et côté échographie, les JFR ne sont pas en reste. En effet, nous avons compté pas moins de 28 ateliers, symposiums, séances pédagogiques et séances de cours ayant pour thème l’échographie.
Sur un plan plus large et en quelques chiffres, les JFR 2016 ont réuni 36025 congressistes et 8249 visiteurs. L’ensemble provenant de plus de 70 pays.