Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Zoom sur le cancer de la vessie

By 18 janvier 2021No Comments

Aujourd’hui, PRS Healthcare vous éclaire sur le cancer de la vessie. C’est un cancer relativement peu connu du grand public. Pourtant on en guérit facilement lorsqu’il est pris à temps. Notre laboratoire expert en réparation de sonde échographique 2D vous dit l’essentiel de ce qu’il faut retenir.

sonde echographique 2D

Cliquer pour agrandir

Chiffres

Selon Santé Publique France, les cancers sont « la première cause de décès chez l’homme et la deuxième chez la femme« . Dans l’Hexagone, on dénombrait en 2018 382 000 cas de cancers. Toutefois on parle bien plus souvent du cancer de la prostate, du cancer du sein ou du cancer du poumon… Mais peu du cancer de la vessie.
Pourtant on diagnostique 13 000 nouveaux cas par an dont 81% sont des hommes.

Population à risque

Ainsi les hommes sont en première ligne. L’âge moyen du diagnostic est de 70 ans. Mais il existe en plus des facteurs à risque :

  • Le tabagisme à plus de 50 ans.
  • Travailler dans l’industrie chimique.
  • Contracter des infections urinaires chroniques.

Des signes qui doivent alerter

Le problème, c’est que peu de Français connaissent les symptômes du cancer de la vessie. Ce qui doit principalement alerter le patient sont :

  • Du sang dans les urines.
  • L’envie fréquente d’uriner.
  • Une sensation de brûlure pendant la miction.

L’erreur souvent faite est de prendre ces symptômes pour des signes d’une infection urinaire.

Taux de survie

Si le cancer de la vessie est identifié tôt, il bénéficie d’un excellent taux de survie : 80% à 90% à 5 ans. Détecté tardivement, ce même taux tombe en revanche à 50%. Ainsi, au moindre doute il est important d’aller consulter. Mais au fait, comment diagnostique-t-on le cancer de la vessie ?

Diagnostic

Selon la fondation contre le cancer, différents examens peuvent dépister un cancer de la vessie. Une sonde échographique 2D peut d’ailleurs intervenir dans le cadre d’un examen complémentaire. « Afin de mettre en évidence une tumeur dans la vessie et d’en déterminer le degré d’extension, votre médecin fera appel à une échographie de la vessie ainsi que de l’abdomen » précise la fondation.