Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

JFR 2018 : ce qu’il faut en retenir !

By 17 octobre 2018No Comments

sondes échographiquesLes JFR 2018 -Journées Francophones de Radiologie- viennent de se dérouler la semaine dernière du 12 au 15 octobre. Les JFR sont un moment incontournable dans le milieu l’imagerie médicale française. Aujourd’hui, notre laboratoire spécialisé en réparations de sondes échographiques prend un peu de recul. Que faut-il retenir de cette édition ? C’est justement ce que nous vous proposons de découvrir.

Dernières avancées

Comme l’explique le Professeur Cotten, Présidente des JFR, c’est « un moment privilégié d’échanges autour des dernières avancées technologiques et scientifiques…  Les JFR permettent une formidable actualisation des connaissances« . Le thème de ces JFR était « l’imagerie juste : pour un traitement ciblé et personnalisé« .
Ainsi 4 axes étaient développés :
– La radiologie interventionnelle.
– L’intelligence artificielle.
– La pertinence des actes d’imagerie.
– L’échographie.

Les sondes échographiques : star des JFR 2018 !

L’échographie est donc l’un des 4 piliers de ces JFR. Formidable non ? En effet l’échographie prend une place de plus en plus importante dans l’imagerie médicale. Pour rappel, l’échographie a même déjà eu son premier congrès en janvier 2018.
Les évolutions technologiques sont effectivement importantes. L’essor de la télé-échographie est un exemple parmi d’autres. D’ailleurs aujourd’hui, il est possible de réaliser une échographie à distance grâce à une application.
Il est donc tout à fait normal que ces avancées technologiques modifient l’usage des sondes échographiques par les professionnels de santé. D’ailleurs, côté utilisation, de nombreux professionnels réclament de pouvoir utiliser des sondes échographiques dans leur quotidien. Les médecins généralistes notamment. Ce qui peut créer un certain débat puisque c’est déjà le cas pour les kinésithérapeutes… Mais c’est un autre sujet.

En pratique aux JFR 2018

Le village des ultrasons s’est agrandi cette année afin d’accroître le nombre de démonstrations et des mini-ateliers pratiques. L’objectif affiché est de s’exercer. L’ensemble étant chapeauté par un expert.
Côté conférences, le leader mondial de l’échographie musculosquelettique -le Professeur Carlo Martinoli- est intervenu à deux reprises.