Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Les ultrasons contre les embolies pulmonaire

By 9 août 2017No Comments

Une fois encore le Docteur Ayache Bouakaz spécialiste des ultrasons semble avoir raison. Lorsqu’il déclare, en septembre 2016, que : « les ultrasons représentent la médecine du futur », c’est un pavé dans la marre qu’il lance.  Mais nous, nous le croyons ! En effet, moins d’un an après, les applications des ultrasons ne cessent de se multiplier. Bientôt time4paper.com il va même falloir rappeler que les sondes échographiques les utilisent aussi. Aujourd’hui, par exemple, votre laboratoire spécialisé en réparation de sondes échographiques souhaite mettre en lumière une nouvelle application des ultrasons contre les embolies pulmonaires. Explications.

L’embolie pulmonaire

Une embolie pulmonaire se produit lorsqu’une artère pulmonaire est bouchée par un caillot. Les causes et symptômes sont divers. Parfois cela peut même provoquer une mort subite ou une mort en quelques minutes. Mais sans aller jusque là, sachez que cela se soigne normalement très bien par voie médicamenteuse avec des comprimés nommés fibrinolytiques qui dissolvent le caillot. Malheureusement les fibrinolytiques comportent des risques, notamment d’hémorragies.

Recherche

Une équipe de chercheurs a donc décidé de développer une autre voie que celle des fibrinolytiques qui sont jugés trop risqués. Et ils ont réussi ! Comment cela fonctionne-t-il ? De manière assez simple en fait. L’équipe a fixé un générateur d’ultrasons au bout d’un cathéter. Le but recherché étant de pouvoir détruire in vitro un caillot à 90%… Le tout en moins de quatre heures. Et ce bien entendu sans faire appel au moindre fibrinolytique ou à un échauffement local.

Application

Il va encore falloir attendre avant que des tests sur des patients humains soient effectués. Pour le moment, des essais sont prévus sur des animaux, mais pas plus. Ceci étant, cela prouve que le Docteur Ayache Bouakaz est bel et bien un visionnaire de son temps. En attendant que cela arrive, nous retournons à la réparation de nos sondes échographiques. A la semaine prochaine !