Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Zoom sur l’opération « Mars Bleu »

By 15 mars 2021No Comments

spécialisé en réparation de sonde ETOVous connaissez tous l’opération octobre rose qui vise à lutter contre le cancer du sein. PRS Healthcare a d’ailleurs présenté, il y a seulement quelques mois dans un précédent article, la campagne 2020 d’octobre rose. Mais aujourd’hui, notre laboratoire spécialisé en réparation de sonde ETO souhaite mettre en lumière une autre opération beaucoup moins médiatisée : Mars Bleu ! Il est question de lutter contre les cancers colorectaux et celui de la prostate… Et pour cela, tout comme le cancer du sein, l’imagerie médicale est au rendez-vous.

Mars Bleu

Objectif

Organisé par le ministère de la Santé, l’Institut national du Cancer et l’Assurance Maladie Mars Bleu est une action de sensibilisation au dépistage des cancers colorectaux et de la prostate. Tout comme octobre rose, le but est d’établir un diagnostic précoce.

L’impact de la Covid-19

Cet objectif de dépistage précoce est d’autant plus important pour l’édition 2021. En effet, cette année la crise sanitaire peut provoquer des retards de diagnostic. D’ailleurs, selon la Ligue contre le Cancer : « en 2020, près de 93 000 diagnostics de cancers n’ont pas pu être établis à cause de la pandémie ».

A chacun son ruban

Comme d’autres causes, Mars Bleu a son propre ruban. La lutte contre le Sida est symbolisée par un ruban rouge. Celle contre l’endométriose et le cancer des os par un ruban jaune. Sans parler également du célèbre ruban rose ! D’autres existent encore à l’image du ruban vert qui symbolise notamment plusieurs luttes comme de celle contre le cancer du rein.

Le cancer colorectal en France

Le saviez-vous ? Ce type de cancer est le 3e plus fréquent dans l’Hexagone. C’est aussi le 2e le plus meurtrier. Selon l’Institut National du Cancer :

  • « 43 336 nouveaux cas estimés en 2018 (23 216 hommes et 20 120 femmes)
  • Âge médian au diagnostic : 71 ans chez l’homme, 73 ans chez la femme
  • Diminution du taux d’incidence : -0,6 % par an en moyenne entre 1990 et 2018 pour les hommes, 0 pour les femmes
  • 17 117 décès par cancer colorectal estimés en 2018 (9 209 hommes et 7 908 femmes)
  • Âge médian au moment du décès : 77 ans chez l’homme, 81 ans chez la femme »

Chance de guérison

Pourtant, malgré sa position de 3e en terme de fréquence et 2e en terme de mortalité, les chiffres prouvent qu’un dépistage à temps suffit pour le traiter. 90 % des cas pourraient même en guérir s’ils étaient identifiés précocement. D’où l’importance du dépistage et de l’opération Mars Bleu !

Toujours selon l’Institut National du Cancer :

  • « Diminution du taux de mortalité : -1,6 % par an en moyenne chez l’homme comme chez la femme entre 1990 et 2018
  • Survie nette standardisée sur l’âge à 5 ans : 63 % (62 % chez l’homme, 64 % chez la femme) ; à 10 ans : 52 % (50 % chez l’homme, 54 % chez la femme) ».

Dépistage via l’imagerie médicale

Evidemment, notre laboratoire spécialisé en réparation de sonde ETO, vous conseille de pas attendre les premiers symptômes du cancer colorectal. Vous avez entre 50 et 74 ans ? Les recommandations sont de vous faire dépister tous les deux ans ! Le dépistage se fait grâce à une technique d’imagerie médicale appelée coloscopie.

Podcast

Mieux, pour finir de vous convaincre, nous vous recommandons d’écouter ci-dessous le docteur Jimmy Mohammed en podcast. Il y explique l’intérêt de se faire dépister mais aussi et surtout l’importance « d’aller voir votre médecin en particulier en l’absence de symptôme… Quasiment toutes les maladies peuvent être prises en charge avant l’apparition des symptômes ».