Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Surveillance cardiaque via le textile

By 13 septembre 2017No Comments

La particularité d’une sonde échographique transoesophagienne est de pouvoir réaliser une échographie du coeur. Nous l’expliquons d’ailleurs très bien dans cet article. Mais pour surveiller votre coeur encore plus régulièrement, d’autres solutions existent ou sont en passe d’être créées. Vous voulez en savoir plus ? Cela tombe bien, ça a aussi été notre cas au moment où nous avons entendu parlé d’un textile offrant cette possibilité.

Un textile intelligent

Une équipe issue de l’Empa (Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche) en Suisse a travaillé sur des fibres optiques en plastiques. L’objectif de départ est simple, rendre ces fibres assez souples pour être tissées dans le textile des vêtements. Au final cela donne la possibilité de créer des vêtements connectés d’un nouveau genre.

Mais dans quels buts ?

Des vêtements intelligents ? Cela existe déjà ! Notamment dans le sport avec les textiles respirants. De l’autre côté, il y a donc la fibre optique dont la raison d’être est de transmettre des informations. La petite révolution de cette fibre optique malléable est donc de transmettre des informations d’un autre genre. Dans le cas qui nous intéresse, un bonnet a été conçu avec ces fibres optiques. L’objectif de l’équipe est de mesurer la fréquence cardiaque via le front de son porteur.

Hypothèse

Est-ce à dire que cette technologie remplacera un jour une sonde échographique transoesophagienne ? Nous n’en sommes pas encore là. Mais les applications en devenir de cette nouvelle technologique semblent déjà nombreuses. Dans l’univers des possibles, il serait donc envisageable d’évaluer l’irrigation sanguine, mais aussi de supprimer les risques d’escarres pour les personnes alités. D’ailleurs cette même équipe de chercheurs envisage avec cette technologie d’évaluer la saturation de sang en oxygène et d’autres aspects du métabolisme humain.

Bref, il s’agit bien d’une évolution notable dans le domaine de la médecine que nous suivrons de près. Et nous vous tiendrons au courant des prochaines évolutions en la matière. D’ici là, nous retournons dans notre laboratoire où se trouve une sonde échographique transoesophagienne qui attend d’être réparée.