Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Les ultrasons contre le coma

By 21 décembre 2016No Comments

sonde-echographique-transoesophagienneAu quotidien on retrouve les ultrasons dans une sonde échographique par exemple, mais dans le monde médical il n’y a pas qu’une sonde échographique qui peut les utiliser… loin de là. Il y a quelques semaines, nous vous parlions dans cet article d’une nouvelle application médicale des ultrasons qui vise à combattre les tumeurs cérébrales. La recherche ne cesse de faire des progrès en trouvant des applications des plus diverses aux ultrasons.

Coma

Une nouvelle application aux ultrasons a été trouvée par des médecins de l’Université de Californie à Los Angeles. Son but ? Aider les patients qui sont en phase d’éveil suite à un coma à reprendre conscience et recouvrir l’ensemble de leurs moyens plus rapidement. Le procédé est assez simple, des ultrasons sont envoyés dans le cerveau afin de stimuler les neurones du thalamus. Le thalamus étant la partie du cerveau qui régit notamment la conscience, la vigilance et le sommeil.

Révolution

Pour le moment il existe deux méthodes. La première est médicamenteuse et vise partiellement le thalamus. La seconde est chirurgicale et donc assez risquée. Cette nouvelle technique est une petite révolution dans le monde médical. Utilisée pour la première fois par l’équipe du Professeur Alexander Bystrisky, cette application présente l’avantage d’être non-invasive pour le patient. En plus elle semble bien plus efficace.

LIFUP

Cette technique baptisée Low-Intensity Focused Ultrasound Pulsation (LIFUP) est utilisée via un appareil en forme de soucoupe de la taille d’une sous-tasse. Dans la pratique, l’équipe médicale place le Lifup sur la tête du patient 10 fois pendant 30 secondes sur une durée total de 10 minutes. Le premier patient à en avoir bénéficié est âgé de 25 ans. Trois jours après sa première exposition, il avait repris sa pleine conscience et une complète compréhension du langage. Il pouvait même répondre en hochant la tête.

Réinitialisation

Selon le Professeur Monti à l’origine du LIFUP : « C’est presque comme si nous avions réinitialisé la fonction des neurones. Jusqu’à présent, la seule façon d’y parvenir était une intervention chirurgicale risquée connue comme la stimulation cérébrale profonde, dans laquelle les électrodes sont implantées directement dans le thalamus, alors que notre approche est non invasive« .

Les applications santé des ultrasons se diversifient à une très grande vitesse. Un jour prochain il faudra peut-être même préciser qu’une sonde échographique en utilise aussi !