Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Les ultrasons pour détecter la “maladie du foie gras”

By 1 février 2022No Comments
Remplacements des câbles

maladie du foie grasLa maladie dite du « foie gras » est une accumulation de graisse dans le foie associée à une inflammation de l’organe. Problème, diagnostiquer cette pathologie est relativement complexe. En effet, il n’existe pas de signe particulier à une stéatose hépatique non alcoolique ou NASH qui ne laisse que des indices pouvant faire penser à elle. Désormais une nouvelle technique utilisant les ultrasons semble faire ses preuves. Notre laboratoire expert en réparation de sondes échographiques a voulu en savoir plus.

Avant il n’y avait que la biopsie

Si une NASH n’a pas symptôme particulier, il existe en revanche un moyen infaillible de la détecter : une biopsie. Mais il s’agit là d’un acte invasif contrairement aux ultrasons.

Désormais il y a les ultrasons !

Une équipe de chercheurs de l’université de Vienne a publié une étude en octobre 2021. Les résultats semblent très prometteurs. La rigidité du foie est un facteur révélateur de son état. Ainsi l’équipe a évalué la rigidité du foie de 170 patients avec un IMC moyen de 44,4 avec, dans un premier temps, un FibroScan de l’entreprise française Echosens.
Les chercheurs ont ensuite doublonné ces mêmes résultats avec d’une biopsie. Résultat des courses : l’appareil à ultrasons a eu raison dans 90% des cas.

Ultrasons vs biopsie

Les ultrasons peuvent-ils remplacer la biopsie pour diagnostiquer une NASH ? Sans doute, mais il y encore des progrès à faire. A ce sujet, les chercheurs déclarent : « L’élastographie impulsionnelle à vibration contrôlée (VCTE), aussi appelée ‘FibroScan’, et le paramètre d’atténuation contrôlée se sont montrés efficaces pour prédire la fibrose du foie et la stéatose chez les patients ayant un poids normal ou en surpoids, mais n’ont pas été validés chez les patients souffrant d’obésité sévère ou morbide » .

Espoir

Cette autre solution est donc un réel espoir et pourrait éviter des biopsies. En effet, tout comme les sondes échographiques, le FibroScan utilise des ultrasons : une technologie complètement non-invasive. A l’inverse d’une biopsie qui reste une intervention chirurgicale avec l’ensemble des risques que cela peut comporter.

L’obésité à l’international et en France

L’obésité est en constante augmentation dans le monde. Selon l’OMS le nombre de cas d’obésité à triplé depuis 1975. D’ailleurs elle est en passe de devenir la principale cause de transplantation de foie. Dans l’Hexagone huit millions de français sont en surpoids. Ils risquent à ce titre d’être atteints par une stéatose hépatique non alcoolique selon l’Inserm.
Le diagnostic précoce de cette pathologie est essentielle. En effet, non détectée et donc non traitée, la maladie du foie gras peut entraîner une cirrhose ou à un cancer du foie.