Skip to main content

Panier

L'actu de PRS

Depister le cancer du rein grâce à une sonde échographique

By 19 février 2020No Comments

sonde échographiqueLe cancer du rein touche 13 000 personnes par an. Un chiffre faible en comparaison des autres cancers. Quoi qu’il en soit c’est un cancer à part des autres car plusieurs aspects le caractérisent… et influencent son dépistage. Notre laboratoire expert en réparation de sonde échographique vous dit ce qu’il faut retenir.

Dépistage

Le cancer du rein est un cancer qui se développe « sans symptômes aux premiers stades » précise le site allodocteurs.fr. Cette évolution pernicieuse fait qu’il est « souvent découvert tardivement » et même par hasard. En effet il est assez courant de le dépister à l’occasion d’un examen d’imagerie médicale pour un tout autre motif. Ainsi une simple sonde échographique ou un scanner peut le révéler.
L’institut national du cancer précise qu’il touche « deux fois plus les hommes que les femmes » et que « l’âge moyen au moment du diagnostic est 65 ans« .

Un cancer peu répandu

Le cancer du rein est relativement rare. En effet il représente 3% des cancers en France. S’il est en 6e position chez l’homme, il est en revanche bien plus loin chez la femme en 10e position.
Devant lui se positionnent des cancers plus répandus comme celui de la prostate et du sein. Chacun d’eux représentent un tiers des cancers chez l’homme et la femme. Arrive ensuite le cancer du poumon avec 13,3% chez l’homme contre 7,6% chez la femme. Enfin le cancer du côlon-rectum a une part de 10,4% chez l’homme à 12% chez la femme.

Traitements

Une fois diagnostiqué, il existe plusieurs traitements pour lutter contre le cancer du rein. Il y a la néphrectomie, l’immunothérapie et la cryo-ablation. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site allodocteurs.fr.

Facteurs de risque

Bon à savoir, il existe des facteurs de risque clairement identifiés qui sont le tabagisme, le surpoids et l’obésité et un traitement par dialyse depuis plus de trois ans.