Skip to main content
L'échographie dans tous ses états

Cardiologie : les ultrasons contre la sténose aortique

By 2 janvier 2022novembre 21st, 2022No Comments
ultrasons contre la sténose aortique

Expert de la réparation de sondes échographiques, PRS Healthcare est constamment en veille sur les nouveaux usages des ultrasons. En 2022, dans notre blog, nous avons déjà abordé la question des ultrasons contre Alzheimer, la cataracte ou même contre la maladie dite « du foie gras ». Aujourd’hui, en 2023, nous mettons en lumière un nouvel usage qui semble très prometteur : les ultrasons contre la sténose aortique ! Une solution développée par la société française Cardiawave.

La sténose aortique

Rappel

Une sténose empêche la valve aortique du cœur de s’ouvrir complètement. Comment ? En rendant l’aorte moins souple à cause d’une accumulation de calcium. Les causes sont principalement d’origine génétique, rhumatisme articulaire ou dégénérative. A l’heure actuelle, aucun traitement n’existe. La chirurgie est la seule solution. Il s’agit d’une intervention lourde qui consiste à remplacer la valve par un implant mécanique ou biologique. En Europe et aux Etats-Unis, on estime que 1,5 million de personnes souffrent d’une sténose aortique. L’espérance de vie d’un patient atteint de cette pathologie est de 2 à 5 ans.

Constat

ultrasons contre la sténose aortique

Benjamin BERTRAND – cofondateur de Cardiawave

Benjamin Bertrand, cofondateur de Cardiawave, précise que « ce déficit d’irrigation sanguine entraîne une insuffisance cardiaque et peut même déclencher la mort subite des personnes atteintes par cette pathologie, explique le président de Cardiawave. Cette maladie progressive touche particulièrement les personnes âgées : 2% des 65 ans, puis 12 % des plus de 75 et évidemment, avec le vieillissement des populations dans les pays occidentaux, cette affection devient un enjeu majeur de santé publique. Aujourd’hui, on traite des patients qui sont à un stade très sévère de la maladie par chirurgie, mais beaucoup se retrouvent toujours sans solution thérapeutique » .

Un nouvel espoir

Le but de Cardiawave est d’utiliser les ultrasons afin de réduire la calcification aortique. L’autre avantage est pour le patient. En effet, faire appel aux ultrasons permet une intervention moins invasive pour lui.
Benjamin Bertrand présente ainsi son travail « Notre technologie qui est issue des travaux de recherche de l’institut Langevin et du Laboratoire physique pour la médecine permet à l’aide d’ondes acoustiques, en particulier des ultrasons, de délivrer une énergie pour ramollir les tissus cardiaques afin que le sang puisse de nouveau oxygéner les organes et irriguer le corps de la personne malade. L’élaboration de ce dispositif est née de la rencontre entre l’équipe de cardiologie de l’Hôpital européen Georges Pompidou, dirigée par le professeur Emmanuel Messas avec des ingénieurs et des physiciens acousticiens pour développer cette technologie de rupture. Nous sommes en phase d’étude clinique sur l’homme pour démontrer que le traitement par ultrasons est sans danger pour les patients. Ils seront suivis pendant douze mois avant que ce nouveau dispositif médical ne soit autorisé ensuite à être commercialisé » .

Envie d’en savoir plus sur Cardiawave et les avancées de ce dispositif d’ultrasons contre la sténose aortique ? Rendez-vous sur le site l’Agence Nationale de la Recherche.